Architecture et développement territorial en Auvergne-Rhône-Alpes : le cas de la filière bois de construction

Par David RODRIGUES-SOARES

Thèse de doctorat débutée en 2020

Sous la direction de Thierry Joffroy et de Yannick Sieffert

Thèse fiancée par

Résumé de thèse

Architecture et développement territorial en Auvergne-Rhône-Alpes : le cas de la filière bois de construction Aujourd’hui en Auvergne-Rhône-Alpes, un nombre croissant d’acteurs locaux entendent mieux valoriser les ressources de leurs territoires dans une logique de développement économique afin de renforcer les entreprises existantes et le lancement de nouvelles activités avec pour but la création d’emplois. Les filières courtes, notamment d’écomatériaux, comme le bois, la pierre, la terre se révèlent être des leviers pour un développement économique régional. Mais la question reste posée de l’amplification des initiatives existantes qui restent encore trop marginale et avec peu d’impact économique, et pour cela, de mieux connaître les attentes des habitants et des professionnels en lien avec le potentiel de développement des filières de bois de construction dans la région. À l’aulne de ces différents constats, nous faisons l’hypothèse que le partage d’une culture sur la construction bois entre les producteurs et transformateurs de la ressource, les constructeurs, les concepteurs et les habitants est une condition indispensable pour le développement des filières locales de bois de construction. L’objectif de cette recherche est de travailler à partir des questionnements des acteurs territoriaux (collectivités locales, organisations professionnelles et entreprises). Il s’agit de penser la valorisation des matériaux locaux et ainsi la création régionale de valeur ajoutée sur l’ensemble de la chaîne depuis la première transformation jusqu’à la mise en œuvre dans le bâtiment. Ce projet de recherche vise donc aussi à travailler avec les acteurs professionnels de la filière, dans une logique de cluster émergent, afin que la faible empreinte carbone de leurs modes de production puisse être prise en compte dans la future réglementation environnementale du bâtiment (RE 2020). Il s’agit in fine de permettre une meilleure valorisation de la filière bois de construction régionale, afin de bénéficier d’un avantage comparatif par rapport à la concurrence du bois d’œuvre importé.

PhD’s abstract

Architecture and Local development in Auvergne-Rhône-Alpes Region: The case of the timber sector Today in Auvergne-Rhône-Alpes, a growing number of local actors intend to better value the resources of their territories in a logic of economic development with strengthening existing businesses and launching new activities with the aim of creating jobs. Short supply chains, especially of Eco materials, such as wood, stone, earth, appear to have high potential for being levers for regional economic development. But the question remains of the amplification of existing initiatives that are still too marginal and with little economic impact, and for that, to better understand the expectations of residents and professionals in relation to the potential of the development of timber industries in the region. On the basis of these different observations, the hypothesis is that the sharing of a culture on wood construction between the producers and providers of the resource, the builders, the designers and the inhabitants is an essential condition for the development of local timber supply chains. The objective of this research is to work starting from the questions of territorial actors (local authorities, professional organizations and companies). It will explore the potential of valorization of local materials and thus the regional creation of added value on the whole chain, from the first transformation until the construction of the building(s). This research project also aims at working with professional actors in the sector, in an emerging cluster logic, so that the low carbon footprint of their production methods can be taken into account in the future environmental regulation of building (RE 2020 ). The ultimate goal is to improve the value of the regional timber industry in order to gain a comparative advantage over the competition for imported timber.

Axes de recherche

Habitat – Matériaux

Comments are closed.