Territorialiser les espaces naturels vulnérables par le paysage

Estelle Carlier, doctorante de l’équipe Cultures Constructives, vient de publier un article intitulé « Territorialiser les espaces naturels vulnérables par le paysage : Le cas de l’espace naturel sensible des Hêtres tortueux » pour le n°24 de la revue Projets de paysage.


Lire l’article : https://journals.openedition.org/paysage/19630


Résumé

Le paysage et le territoire, souvent pensés de manière parallèle, concourent ensemble aux réflexions sur l’environnement, conçu comme cadre de vie. Cet article se propose, à partir de l’exemple du dispositif départemental des espaces naturels sensibles (ENS), dans l’Allier, de comprendre comment la territorialisation des relations paysagères permet, à partir d’un environnement jugé vulnérable, de tendre vers un environnement porteur de sens, socialement souhaité et écologiquement souhaitable. Le croisement entre les trajectoires territoriales et paysagères du site des Hêtres tortueux, nommé ainsi en référence aux arbres remarquables vestiges de pratiques agricoles anciennes, permettra d’appréhender l’évolution du paysage au prisme des différentes territorialités portées par les acteurs. La comparaison de deux secteurs de ce site et l’étude des liens, conflictuels pour l’un et consensuels pour l’autre, qu’entretiennent ces territorialités et de leurs conséquences pour le paysage permettront d’affirmer l’interdépendance entre territoire et paysage. En découle la nécessité de construire un projet politique autour de communs pour pallier la vulnérabilité des espaces naturels visés par le dispositif ENS.

Mots-clés : espaces naturels sensibles, territorialités médiatrices, relation paysagère, paysage sensible

Comments are closed.