L’eau et les jardins comme éléments premiers de la transition socio-écologique des villes : des histoires à rebours de la ville de Van, de Tokat et de Safranbolu en Turquie en vis-à-vis des enjeux contemporains

Par Mustafa CELEBI

Thèse de doctorat débutée en 2022

Sous la direction de Aysegul Cankat

Thèse fiancée par une bourse doctorale du LabEx AE&CC

Résumé de thèse

Cette étude se concentrera sur des histoires à rebours des villes de Van, Tokat et Safranbolu, qui ont trois structures climatiques et de peuplement différentes en Turquie, afin de considérer les transitions socio-écologiques des villes dans le contexte de l’eau et de sa gestion comme éléments primaires de l’organisation et de la spatialisation des systèmes habités. Dans cette période de réactualisation des questions liées au climat, aux ressources, à la frugalité, et aux risques, les connaissances produites à partir d’une histoire croisée, de l’eau (de sa gestion) et des modalités spatiales d’établissement humain en milieu contraint par des aléas, sont précieuses. Le point de départ de notre étude est la ville Van, et le système d’irrigation et de jardins qui accompagne le peuplement de la ville depuis environ 2800 ans. Dans les villes de Van, Tokat et Safranbolu, les risques environnementaux tels que les tremblements de terre et les inondations, ainsi que les systèmes d’approvisionnement en eau et de jardins, apparaissent comme des facteurs importants pour l’établissement. Considérer l’eau comme une ressource et un facteur de risque à la fois, repenser la gestion de l’eau dans l’habitat des villes et l’analyser dans le cadre d’une histoire croisée nous fournira des données importantes. Ainsi, cette étude vise à repenser l’histoire de ces villes selon diverses méthodes de recherche et d’analyse afin de comprendre les transitions et changements socio-écologiques des villes et d’appréhender les risques du présent-futur de la ville.

PhD’s abstract

 

This study will focus on backward histories of the cities of Van, Tokat, and Safranbolu, which have three different climatic and settlement structures in Turkey, in order to consider the social-ecological transitions of the cities in the context of water and its management as primary elements of the organization and spatialization of inhabited systems. In this period of re-actualization of issues related to climate, resources, frugality, and risks, the knowledge produced from a crossed history, of water (of its management) and of the spatial modalities of human settlement in an environment constrained by hazards, is valuable. The starting point of our study is the city of Van, and the system of irrigation and gardens that has accompanied the settlement of the city for about 2800 years. In the cities of Van, Tokat, and Safranbolu, environmental hazards such as earthquakes and floods, as well as water supply and garden systems, emerge as important factors for settlement. Considering water as both a resource and a risk factor, rethinking the management of water in urban settlement, and analyzing it in the context of a cross-history will provide us with important data. Thus, this study aims to rethink the history of these cities through a variety of research and analytical methods in order to understand the socio-ecological transitions and changes of cities and to understand the risks of the present-future of the city.

Terrains de recherche

Turquie : Van, Tokat et Safranbolu

Comments are closed.

fr_FRFrench