Projet Nile’s Earth

Le long de la vallée du Nil la transformation des environnements naturels par l’action de l’homme avec la mise en culture de zones auparavant inexploitées menace de plus en plus les sites archéologiques. La prolifération des mauvaises herbes et la remontée des eaux de la nappe phréatique en sont des conséquences directes et représentent les défis majeurs dans l’élaboration de nouveaux protocoles de conservation adaptés aux architectures de terre de l’Égypte et du Soudan, au moment même où celles-ci commencent à bénéficier de toute la reconnaissance qu’elles méritent.

Comments are closed.